En poursuivant votre navigation sur https://defi.enfantsdumekong.com, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Mission de volontariat Victoria B.

par Victoria Boismartel

50 €

collectés sur 9 000 €

0%

216
jours restants

1

contributeur

Partager cette page de collecte

Le projet
Les contributeurs
Les actus
Commentaires

Chère famille, chers amis, 

J’ai le plaisir de vous annoncer mon nouveau départ en Thaïlande pour un an de mission avec Enfants du Mékong dans le cadre d’un V.S.I, Volontariat de Solidarité Internationale.

Si je repars, c'est déjà pour terminer ce que j’ai commencé. Ayant quitté le territoire thaï en milieu de mission durant ma 2e année, le gout d’inachevé est là et ne me plait pas.

Je repars pour la beauté de l’Asie, pour l’utilité que j’ai à être sur le terrain, pour l’échange avec les populations locales, pour la solidarité incroyable dont je suis témoin au quotidien, pour l’éducation de tous ces jeunes méritants qui rêvent d’un mieux, d’un avenir radieux et solide plutôt que d’un futur sur le pouce.

Je repars parce que je me sens complète et abouti dans ma mission, au contact d’autrui. Je repars parce que faire partie de cette chaine d’entraide est mon leitmotiv et qu’en ces temps difficiles, nous avons tous besoin des autres encore plus fortement qu’avant.

Je repars pour tous les sourires des enfants, tous les repas partagés avec mes responsables locaux, pour tous les parrains et marraines qui croient en leur action, pour toutes les heures de bus et les nuits blanches à dormir sur le sol. 

Je repars car ce n’est pas un nouveau départ de France mais un retour en Thaïlande, la reprise de ce que j’avais entamé et que je veux poursuivre. 

 

Mais quelle sera ma mission ? 

Je reprends ma précédente mission que je n’ai pas cessé même lorsque j’étais en France à savoir : Coordinatrice de programmes de parrainages et de projets en Issan, Est Thaïlande. Je vais continuer de gérer la vingtaine de programmes de la région agricole thaïe et les projets en cours comme celui de la rénovation de la cantine de l’école pour porteurs de handicaps de Khon Kaen. Assurer un bon suivi du terrain et des enfants, le maintien des relations d’amitié et la pérennité des actions de l’association sur la zone.

 

Cette mission passionnante et professionnelle continuera à faire de moi les «yeux et les oreilles» d’Enfants du Mékong, afin de permettre à chacun de ces enfants de devenir demain pour leur pays des « modèles de liberté et de responsabilité ».

Cette année bien particulière a contraint nombre d’enfants que nous soutenons à retourner chez eux, sans avoir la possibilité d’étudier. Beaucoup de familles sont également particulièrement impactées par la crise sanitaire : pas d’aides sociales dans les pays, des dettes qui s’accumulent…

Plus que tout, l’action d’Enfants du Mékong est nécessaire. Nos responsables locaux nous remontent chaque jour des besoins de plus en plus importants. En soutenant les missions, vous permettez à Enfants du Mékong de concentrer d’autant plus ses ressources sur le terrain, directement à destination des enfants que nous aidons. En 2020, le taux de missions sociales s’élevait à 85% ; cela nous permet de bénéficier notamment du Label IDEAS, nous récompensant pour notre action et de notre transparence !

Voir tout

10/07/2021

C. B.

50 €

Voir tout
Voir tout

Laisser un message de soutien

Voir tout

Depuis 1958, Enfants du Mékong soutient l'éducation des plus pauvres et les enfants en situations de détresse. Ce sont près de 23 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l'éducation. Enfants du Mékong soutient la construction d'une centaine de projets de développement par an (écoles, foyers d'accueil...) et gère 11 centres et 200 foyers. Enfants du Mékong  intervient dans 6 pays : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie. Pour plus d'informations: www.enfantsdumekong.com