En poursuivant votre navigation sur https://defi.enfantsdumekong.com, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Mission de Volontariat Matthieu P.

par Matthieu Paccard

1 790 €

collectés sur 9 000 €

19%

433
jours restants

9

contributeurs

Partager cette page de collecte

Le projet
Les contributeurs
Les actus
Commentaires

Chère famille, chers amis,

J’ai le plaisir de vous annoncer mon départ pour le Cambodge pour un an de mission avec Enfants du Mékong dans le cadre d’un V.S.I, Volontariat de Solidarité Internationale.

Pourquoi je pars ?

Ce début de 21ème siècle est marqué par des enjeux climatiques et sociaux d’envergures.
C’est en travaillant ensemble, en tendant la main vers l’autre que nous réussirons à diminuer les inégalités, enclencher le pas vers une société d’abord bas carbone, puis durable.

Je suis convaincu que l’éducation est un moteur pour que tous, puissions comprendre, analyser et être sensible à ces enjeux. L’action d’Enfants du Mékong peut se définir sur une croyance concrète : les enfants d’aujourd’hui construiront le monde de demain.

 Actuellement en 2ème année d’école d’ingénieur, je fais une année de césure pour m’engager en tant que volontaire pour la richesse de l’expérience, et revivre les valeurs de charité, de partage, de fraternité et d’entraide que j’ai découvert dans le scoutisme. Mes études d’ingénierie sont assez individuelles même si nous développons quelques projets solidaires. L’entraide et l’ouverture aux autres existent dans ma résidence étudiante mais je souhaite faire une césure qui m’ouvre davantage au monde, à ses difficultés et à sa pauvreté. Ce volontariat serait une école de vie.

Pourquoi Enfants du Mékong ?

Enfants du Mékong propose des missions de volontariat sur le terrain, au contact des populations défavorisées et des enfants. Cela fait 60 ans qu’Enfants du Mékong existe, depuis toutes ces années l’association a su mettre en place des projets durables et nouer des liens forts avec les acteurs locaux. A travers le contrat VSI (Volontariat de Solidarité Internationale), Enfants du Mékong met en place des missions fiables, reconnues, et d’une richesse immense. A travers le parrainage d’enfants, l’association vient en aide à 60 000 enfants dans l’Asie du Sud-Est.  Ces fonds sont distribués individuellement sous forme de fournitures scolaires, d’uniformes, d’accès à l’éducation et à des soins, ou de manière collective dans des foyers d’accueil.

Cette année, j’ose le grand départ et l’appel à l’inconnu pour ces enfants. Les aider à prendre en main leur avenir, c’est les aider à gagner leur indépendance, et donc leur liberté.

Et pour faire quoi ?

J’ai choisi de donner une année de ma vie aux enfants d’Asie ; aux enfants oubliés qui ne rêvent que d’une chose : aller à l’école. C’est à Kampong Cham à l'Est du Cambodge que je vais partir. Je serai amené à coordonner une vingtaine de programmes de parrainage sur toute la zone. Je vais également gérer des projets afin de développer l’action d’Enfants du Mékong.

C’est en créant du lien avec les responsables locaux, en visitant les familles, en organisant des activités pédagogiques, en s’assurant de la bonne distribution des parrainages que je vais vivre pleinement cette mission au service de l’éducation des enfants. Cette mission passionnante et professionnelle fera de moi les « yeux et les oreilles » d’Enfants du Mékong.

Voir tout

21/10/2020

A. K.

500 €

Don IFI

20/10/2020

J. C.

10 €

Félicitations pour ton projet ! Profite à fond ! Bises Jade

20/10/2020

O. H.

50 €

17/10/2020

R. H.

300 €

15/10/2020

H. B.

20 €

13/10/2020

B. G.

300 €

11/10/2020

D. P.

500 €

10/10/2020

B. K.

70 €

06/10/2020

40 €

Voir tout
  • Matthieu Paccard

    Créateur de la page

    22/10/2020

    Kampong Cham

     Kampong Cham, ville où je suis basé, est située sur les bords du Mékong. Sixième ville du pays avec plus de 100 000 habitants, K.C. est un ville charmante, moderne, qui se développe rapidement et possède de nombreuses universités.

    Depuis l'ouverture de la mission en 2013, les volontaires habitaient au Catholic Boys Center, foyer créé à l'origine par le diocèse à la fin des années 90 pour accueillir les jeunes des minorités ethniques très pauvres de la province du Mondulkiri (Nord-Est), et leur proposer un accès à l'école. Aujourd'hui, cette province s'est développée et la vocation de ce foyer change. Dès Janvier 2021, un chantier de reconversion débutera pour transformer le centre en un lycée. D'autre part, la crise de Covid-19 a conduit à la fermeture de tous les établissements scolaires depuis Mars 2020. Les jeunes du Boys Center sont rentrés chez eux, et le centre s'est vidé. Pour ces différentes raisons, je réside au sein de la paroisse de Kampong Cham, créée par des prêtres des Missions Etrangères de Paris. Quatre prêtres d'origine différentes (Italie, France, Inde, Cambodge) vivent ici ainsi que deux étudiants.

    Installé depuis une semaine, je prends mes marques et rencontre les différentes équipes avec lesquelles je travaillerai. Je suis en charge de 15 programmes de parrainage, dont 10 sont proches de Kampong Cham (30min à 3h de moto). 

    Portrait de deux enfants parrainés par Enfants du Mékong que j'ai rencontré:

    Seng Meng Hor a 16 ans, et est un garçon dynamique et très souriant! Son père est agriculteur et cultive des légumes. Sa mère n’est pas en capacité de travailler. Les revenus de la famille s’élèvent à moins de 100$ par mois avec de lourdes dettes à rembourser. Pourtant, Meng Hor est très motivé à l’école, est 6ème de sa classe et le parrainage qu’il reçoit tous les mois l’aide à poursuivre ses études !

    Ri Chan est l'ainé d'un famille de 8 enfants ! Il a 14 ans, son père est "moto-dop", équivalent de chauffeur de taxi en moto, et sa mère ne travaille pas. Avec un salaire journalier variant entre 2$ et 5$, la famille de Ri Chan est très pauvre. Aujourd'hui, je suis allé lui transmettre un colis envoyé par son parrain Enfants du Mékong ! C'est là la force du parrainage ! Malgré la distance et des cultures totalement différentes, une relation épistolaire entre un enfant et une famille à l'autre bout du monde qui pense à lui et le soutient peut changer une vie !

  • Matthieu Paccard

    Créateur de la page

    07/10/2020

    Premiers pas sur le sol Cambodgien

    Après un long voyage depuis Grenoble jusqu'à Phnom Penh en passant par Singapour, j'ai mis un pied sur le sol Cambodgien le dimanche 27 Septembre. J'effectue actuellement une période d'isolement de quatorze jours à Siem Reap avec trois autres volontaires en attendant de pouvoir commencer notre mission. Sacré Covid...

    Vous pourrez suivre sur cette page l'avancement de ma mission, des photos, des vidéos, des témoignages de filleuls ou de partenaires locaux de l'association tout au long de l'année. Si vous vous sentez touché par l'action d'Enfants du Mékong et partagez l'envie d'aider ces enfants d'Asie, le moyen le plus simple est de faire un don ! 5, 10, 15 euros, ... c'est déjà énorme ! Je vous remercie par avance pour votre soutien et n'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations sur la mission, l'action d'Enfants du Mékong, ou à aller découvrir le site Enfants du Mékong !

Voir tout

Laisser un message de soutien

Voir tout

Depuis 1958, Enfants du Mékong soutient l'éducation des plus pauvres et les enfants en situations de détresse. Ce sont près de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l'éducation. Enfants du Mékong soutient la construction d'une centaine de projets de développement par an (écoles, foyers d'accueil...) et gère 10 centres et 200 foyers. Enfants du Mékong  intervient dans 7 pays : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie et Chine. Pour plus d'informations: www.enfantsdumekong.com