En poursuivant votre navigation sur https://defi.enfantsdumekong.com, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Fermer

Mission de volontariat Constantin et Vanh G.

par Constantin GESP

0 €

collecté sur 75 000 €

0%

321
jours restants

0

contributeur

Partager cette page de collecte

Le projet
Les contributeurs
Les actus
Commentaires

Chers amis, chère famille,

J’ai le plaisir de vous annoncer mon engagement par l’ONG « Enfant du Mékong » pour une mission d’une année.

Pourquoi cet engagement ?

Mon premier contact avec le Laos remonte à 2007. C’est à l’occasion d’un stage à Luang Prabang que j’ai découvert ce pays et fait la connaissance de Viengsavanh. J’ai ensuite été embauché et à l’issu de mon contrat, Vanh m’a rejoint en France. Nous nous sommes mariés en 2009 puis Robinson est né.  En 2016, nous avons décidé de repartir vivre au Laos. Domitien et Noémie sont venus agrandir la famille.

Le Laos est un pays magnifique. De nombreux touristes viennent visiter ses montagnes karstiques et ses cascades bleu turquoise. Mais le Laos c’est surtout un peuple étonnant et touchant. Pendant 5 ans, j’ai managé un hôtel, et en famille, nous avons aussi effectué de nombreux road trip et trekkings. Nous étions saisis par la beauté des paysages, mais aussi par la pauvreté dans les villages.

Depuis mars 2020, les frontières sont fermées dans les deux sens. Ces mesures ont permis de protéger le pays de la covid. Mais dans ce contexte où tous les hôtels sont fermés, mon contrat s’est arrêté. J’ai alors vue l’opportunité de pouvoir enfin être vraiment utile à ce pays qui m’a tant donné et que j’aime tant.

Pourquoi Enfant du Mékong ?

Je connaissais l’association depuis mon plus jeune âge grâce à mes parents qui étaient parrains d’une petite fille au Vietnam. Les précédents volontaires en poste à Vientiane étaient des amis et j’ai eu l’opportunité de visiter à plusieurs reprises les foyers de Luang Prabang, Vientiane et Thakhek. Les responsables de programmes sont des personnes rayonnantes avec le cœur sur la main. Grace à leur travail, ils permettent aux jeunes enfants d’améliorer leur condition de vie matérielle et de se construire intellectuellement, affectivement et moralement. Dans les foyers, on croise des enfants heureux et épanouis.

Nous pouvons voir qu’avec EdM, les actions sont concrètes, humbles, et s’inscrivent dans la durée. L’argent ne suffit pas à aider et éduquer un enfant, il faut des valeurs et l’accompagner tout au long de son enfance. C’est ce que fait Enfant du Mékong grâce au parrainage en France et avec son réseau de bénévoles sur place.

Quel sera ma mission ?

J’ai choisi de donner une année de ma vie pour aider EdM dans son action, et soutenir les responsables locaux qui y investissent toute leur vie. Je serais le lien entre eux et l’association. Ma mission consiste essentiellement à coordonner les programmes de parrainage et les projets de développement.

Cette mission passionnante et professionnelle fera de moi les « yeux et les oreilles » d’Enfants du Mékong au Laos, afin de permettre à chacun de ces enfants de devenir demain pour leur pays des « modèles de liberté et de responsabilité ».

UN IMMENSE MERCI POUR VOTRE AIDE ET VOTRE PRECIEUX SOUTIEN.

Voir tout
Pas encore de contributeur sur cette page de collecte
Voir tout

Laisser un message de soutien

Voir tout

Depuis 1958, Enfants du Mékong soutient l'éducation des plus pauvres et les enfants en situations de détresse. Ce sont près de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus qui peuvent ainsi accéder à l'éducation. Enfants du Mékong soutient la construction d'une centaine de projets de développement par an (écoles, foyers d'accueil...) et gère 10 centres et 200 foyers. Enfants du Mékong  intervient dans 7 pays : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie et Chine. Pour plus d'informations: www.enfantsdumekong.com